Faut-il réformer l’anonymat ?

L’anonymat permet à la fois de garantir la liberté d’expression, et le droit à la vie privée. Mais il crée aussi une certaine insécurité. Comme tout droit, l’anonymat comprend des limites : on ne peut, sous couvert d’anonymat, porter atteinte aux droits et libertés d’autrui, en ce compris sa réputation.

Pour lire la suite, cliquez ici